Défense du territoire
Robert Frairet
Robert Frairet Président de la communauté de Communes d'Artagnan en Fezensac
Conseiller Départemental
Maire de Caillavet
Marie-Martine Dalla Barba
Marie-Martine Dalla Barba Conseillère Départementale du Gers
Administrateur d’une banque mutualiste
Administrateur d’associations sociales et culturelles

Les actualités


Le 4ème forum des entrepreneurs

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat organisait le lundi 17 octobre le forum de l’Artisanat à la salle polyvalente de Vic-Fezensac.

Ce forum, renouvelé depuis plusieurs années, est un centre d’intérêt et de contact pour les porteurs de création d’entreprise ou pour les conseils en direction des artisans déjà installés.

Marie-Martine Dalla-Barba et  Robert Frairet, présents à ces rencontres, ont mis en évidence la particularité du secteur du Fezensac, au centre du Gers,et considéré comme un territoire vulnérable en matière de renouvellement des entreprises.

Comme l’indique fort justement l’étude TERITEO dans son diagnostic  territorial, cette zone à handicap naturel doit être fortement soutenue dans  l’aménagement des territoires que l’on peut classer en hyper-ruralité.

Les collectivités jouent un rôle majeur dans l’animation territoriale par des initiatives multiples et en premier lieu sur les programmes d’aménagement et de modernisation des territoires les plus ruraux.

Nous ne répéterons jamais assez qu’en complément des efforts des acteurs locaux, des actifs, des retraités et des élus, la prise en compte de la puissance publique reste un élément déterminant.

Le métier du bâtiment peut compter sur les marchés publics communaux  et intercommunaux, ainsi que sur les dispositifs mis en place par l’ANAH et le Conseil Départemental sur l’amélioration de l’habitat « Habiter Mieux ",  sur les avancées des technologies nouvelles et sur la pression fiscale mesurée.
A titre d’exemple, Robert Frairet soulignait que pour l’Artisanat et le commerce, les taux de l’ancienne Taxe Professionnelle, établis en 2003 par la Communauté de Communes, n’ont pas varié.
Ils sont, sur ces mêmes bases, répartis sur 4 contributions différenciées : 
- Contribution Foncière des entreprises,
- Contribution Valeur Ajoutées des Entreprises,
- Taxe sur les surfaces commerciales,
- Imposition Forfaitaire des Entreprises et des Réseaux.

C’est donc par la solidarité du territoire, l’accompagnement et les initiatives  des collectivités et le choix préférentiel du service de proximité par la population locale, que les artisans et commerçants maintiendront leur activité.