Défense du territoire
Robert Frairet
Robert Frairet Président de la communauté de Communes d'Artagnan en Fezensac
Conseiller Départemental
Maire de Caillavet
Marie-Martine Dalla Barba
Marie-Martine Dalla Barba Conseillère Départementale du Gers
Administrateur d’une banque mutualiste
Administrateur d’associations sociales et culturelles

Les actualités


Le SRADDET,utopie ou réalité?

Le Schéma Régional d’Aménagement de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) définit les priorités et les orientations d’aménagement de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée.

Encore un sigle, un pôle de réflexion dont l’aboutissement concret pourrait être compromis si les élus des territoires ruraux n’ont pas la capacité ou la volonté d’imposer leurs analyses et leurs besoins.

Les services de l’État, Préfecture de Région ont déjà déposé un mémoire, révélateur de la puissance des métropoles et des centres urbains.
La Région Occitanie Pyrénées Méditerranée  en chiffre : 5.7 millions d’habitants reportés comme suit :
- 6 villes et agglomérations représentant 1/3 de la population soit 1.9 millions d’habitants
- 91 pôles urbains s’y ajoutent pour totaliser avec les 6 agglomérations 60 %
Il convient de noter que dans le Gers, même Auch, n’est pas considéré comme un pôle urbain.

C’est donc dans le tiers restant qu’évolue la ruralité où l’agriculture s’exerce sur 55% de la superficie totale de la région. Elle génère 7 milliards de chiffre d’affaires, l’agroalimentaire 7.8 Milliards et un potentiel de 130 000 emplois.
Le tourisme avec un flux de 30 millions de touristes et 14 milliards de retombées représentent 10% du Produit Intérieur Brut de la nouvelle région et 100 000 emplois.

Au gré de ces chiffres, quelle place pour les populations rurales et leurs infrastructures d’aménagement, de désenclavement et de modernité ?

Certes les 7 filières retenues – Numérique, Énergies renouvelables, Santé, Tourisme, Agriculture, Agroalimentaire et  Filière bois – offrent un panel où chaque territoire peut trouver soit un espoir et peut-être une solution…

Il est surprenant que l’analyse officielle limite le patrimoine régional à 3 territoires emblématiques :
Montagne, Littoral et Canal du Midi

Notre rôle et notre ambition doivent être d’y inclure tous les territoires ruraux, porteurs de richesses et d’occupation de l’espace.

Ce sera tout l’enjeu de la rude négociation et le l’intelligence de la contribution que nous apporterons au débat régional.

Nous porterons très rapidement à votre connaissance les interventions auprès des autorités en charge de l’aménagement du territoire.