Défense du territoire
Robert Frairet
Robert Frairet Président de la communauté de Communes d'Artagnan en Fezensac
Conseiller Départemental
Maire de Caillavet
Marie-Martine Dalla Barba
Marie-Martine Dalla Barba Conseillère Départementale du Gers
Administrateur d’une banque mutualiste
Administrateur d’associations sociales et culturelles

Edito

Avions-nous raison avant l’heure ?

Depuis notre élection, nous n’avons cessé de privilégier l’intérêt général en opposition aux dictats des partis politiques qui, depuis Paris, intimaient l’ordre et la discipline.

Après les consultations nationales de cette année, il faut bien se rendre à l’évidence qu’une désaffection profonde touche la classe politique.

La déliquescence des partis d’alternance ne fait que conforter notre position d’indépendance.

Nous affirmons avec conviction qu’un département ne se gère pas sous la position dominante de la pensée unique.

Nous continuerons donc, à notre place, à rechercher avec le Président, Philippe Martin, les orientations les meilleures pour le Gers.

Nous aurons sur certains sujets des dissensions ou des avis différents et nous les ferons entendre.

Toutefois si l’esprit de cohérence, positif pour le Gers et pour sa population prévaut, nous assumerons nos responsabilités dans une totale transparence.
Lire la suite

Actu

A.I.C.R.A 32 - LES RETRAITÉS EN COLERESur le rond-point de la Hurée, Robert Frairet a apporté son témoignage de soutien aux manifestants.La légitimité et la justesse de cette revendication pour une retraite plus décente n’est pas à démontrer pour ces générations qui ont participé aussi fortement à l’essor national.Ils ont demandé avec force : - Une retraite à 85% du SMIC, votée à l’unanimité par nos Députés le 2 février 2017, mais dont les Sénateurs n’ont pas pu se prononcer : article 44/3 décidé par le gouvernement Macron.- Une prise en compte des retraites de nos conjoints et aides familiaux. Ils ou Elles sont à moitié du seuil de pauvreté. Il faut rapidement remédier à cet état de fait scandaleux et obtenir la parité.- Pour le « cinquième risque » envisagé par alternance mais jamais mis en place.
Lire la suite

Actu

Cinéma de Vic-FezensacHistorique et investissements du Conseil DépartementalLe Département est propriétaire du Cinéma de Vic-Fezensac depuis 1988. Il en a confié la gestion à l'Association Ciné 32 par contrat d'affermage du 13 juillet 1988. Actuellement, l’Association CINEQUANON assume la gestion quotidienne de cette salle.En 1998, le Département a engagé l'entière rénovation de ce Cinéma pour un coût total de 305 142 € TTC avec la participation financière de l'Etat (CNC) à hauteur de 53 357 €, du Conseil Régional à hauteur de 42 686 € et de l'Europe pour 21 172 €.1/TRAVAUXRégulièrement, la Direction du Patrimoine Immobilier réalise divers travaux qui améliorent les conditions de sécurité et d'accueil des usagers :2011 : Adaptation des installations électriques et climatisation du local de projection dans le cadre de la numérisation du cinéma (MLA 32 / CANDELON  BATIMENT / RCE / DUTREY PEINTURE – 18 300 € TTC)2012 : Travaux en toiture - pénétrations de pigeons (ECCM – 4 000 € TTC)2018 : Reprise de cloisonnement suite à infiltration (BOURDARIOS – 2 100 € TTC)2018 : Remplacement de têtes de détection incendie suite à la commission de sécurité (SECURI’S – 2 500 € TTC)2018/2019 : Amélioration des éclairages du hall et des arcades (MLA 32 – 51 000 € TTC) 2019 : Travaux de ravalement de façade (DUTREY SA – 15 000 € TTC)2019 : Traitement de fissuration superficielle intérieure (BOURDARIOS  - 2 800 € TTC)Concernant la mise en accessibilité du site, le cinéma est intégré à l’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) validé en Octobre 2016 par M. le Préfet. Dans ce cadre, les études visant notamment la création d’une plateforme élévatrice donnant accès à la salle, l’adaptation des sanitaires et la mise en place d’une boucle magnétique pour malentendants sont envisagées à compter de 2021.2) ÉQUIPEMENTSEn 2011-2012, le Département a financé de nouveaux équipements permettant la diffusion des œuvres cinématographiques en version numérique pour un coût de travaux et d’équipements de 86 193 €. L’Etat a participé à hauteur de 65 290 € et la Région pour 14 969 €.En 2014, le changement des fauteuils s’est avéré indispensable. L’acquisition par le Département de 163 fauteuils individuels et 5 banquettes s’est élevée à 32 867 €, pour laquelle le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée a versé une participation de 24 650 €.Le Département délègue également à la demande, la gestion du compte de soutien financier du CNC, permettant par exemple l’acquisition par l’association CINEQUANON d’un nouvel équipement de caisse électronique en 2016, et son renouvellement en 2018.L'accès au cinéma demeure un enjeu de territoire. La salle de cinéma de Vic-Fezensac en est l'exemple par le partenariat entre le Conseil Départemental, propriétaire de la salle et l'association Cinéquanon soutenue par la commune de Vic et la Communauté de Communes d'Artagnan en Fezensac.
Lire la suite